Ecôtelia : l’exotisme à portée de main

Il est encore temps de s'échapper. Une adresse présentée dans Le Mag du 5 septembre

Dormir dans une yourte, une tente safari ou une cabane palombière, c’est possible dans le Sud- Gironde. Un tour du monde des habitats traditionnels rendu possible par un jeune entrepreneur.

ecoteliaÀ 2 kilomètres du château de Roquetaillade, à proximité des vignobles du Sauternais, on aperçoit au détour d’un chemin, nichée dans les acacias en fleurs, la tourelle d’une cabane en bois blond. Plus loin, des yourtes sont posées sur ce qui ressemble à une steppe mongole. Des cabanes de trappeur canadiennes donnent sur la forêt quand les tentes safari perchées sur des pilotis et équipées de carrelet longent une piscine naturelle, dont l’eau est filtrée par des plantes.
Vous voilà arrivés à Ecôtelia. Ni tout à fait camping, ni tout à fait hôtel, ce domaine ouvert en octobre 2014 réunit sur 3 hectares 22 habitats traditionnels provenant des cinq continents du globe. On peut y choisir son coin du monde comme son niveau de confort. Si le Pod, petit nid douillet en bois qui a vu le jour au Royaume-Uni, fait penser à une forme évoluée de tente, vrai lit double en plus, les châteaux dans les arbres sont, eux, pourvus d’une spacieuse salle de bain. Le nec le plus ultra étant l’oenolodge et son jacuzzi sur la terrasse.
Respect de l’environnement
ecoteliaTous ont été conçus de manière à limiter leur impact sur l’environnement. Des roseaux sont utilisés pour le retraitement des eaux usées, des toilettes sèches nouvelle génération équipent les sanitaires et les déchets sont compostés. Une volonté d’Olivier Clerc, un entrepreneur de 28 ans à l’origine de ce projet insolite. Il lui a fallu cinq années pour, au sortir de son école de commerce, réunir les financements, convaincre les collectivités, rendre le terrain constructible et finalement faire fabriquer par des artisans des quatre coins du monde ces habitats traditionnels. Créer son entreprise était une évidence pour ce jeune Marseillais. Une étude de marché détaillée et des convictions personnelles l’ont poussé à se tourner vers l’écotourisme. Il s’est plongé dans l’histoire du Bazadais et s’est largement documenté sur ses atouts touristiques. Il a eu envie d’y importer ces hébergements typiques des modes de vie d’autres régions du globe. Le jeune homme a ainsi créé un univers qui fleure bon le calme et la sérénité pour les familles comme pour les couples.

Petit-déjeuner en plein air
ecoteliaAlors même que la gestion d’un « hôtel de plein air » pouvant accueillir jusqu’à 100 personnes n’est pas de tout repos, Olivier ne se départit pas de son sourire et multiplie les initiatives. Le petit-déjeuner inclus dans la formule est livré devant chaque hébergement pour que chacun puisse savourer croissants, pain bio et café en toute quiétude sur sa terrasse, dans l’herbe ou en l’air. Il a importé de Finlande un Kota, chalet en bois qui abrite un brasero, pour des soirées grillades et noue des partenariats pour proposer une offre de restauration sur place. Il organise également des visites du domaine sur le thème du développement durable. Aujourd’hui, la moitié des 9 hectares de la propriété est inexploitée. Ce jeune dirigeant se verrait bien y aménager des sentiers de promenade. S’il ne manque pas d’idées, il a aussi la ténacité nécessaire pour les réaliser.

ecoteliaPratique
Ouvert toute l’année. Chambres de 50 à 160 €, petit-déjeuner inclus (serviettes, draps fournis, sauf savon).
Domaine Ecôtelia 5 lieu-dit Tauzin 33 430 Le Nizan. Tél. 05 56 65 35 38

Carnet d’adresses
Olivier Clerc fait partie du conseil d’exploitation du l’office du tourisme de Bazas. Il saura donc vous conseiller selon vos goûts et vos envies.

Pour des vacances nature
Une piste cyclable de 80 km qui permet de rallier Mios depuis Bazas passe à trois kilomètres du domaine. On pourra aussi pratiquer le canoë et l’accrobranche à Bommes et admirer les oiseaux sauvages en se rendant à la réserve ornithologique du Lac de la Prade à Bazas.
Patrimoine clémentin
Le choix est vaste pour les amateurs de châteaux avec Roquetaillade restauré par Viollet le Duc, Villandraut palais forteresse construit pour le pape gascon Clément V ou encore Cazeneuve ancienne propriété des rois de Navarre, tous situés à moins de 10 km. La collégiale d’Uzeste abrite, elle, le tombeau de ce premier pape de la papauté en Avignon.
Le vignoble
Dans le Sauternais, les châteaux Rayne Vigneau (payant), Haut Bergeron, Haut Claverie, Closiot, Dudon, Bouade, et Armajan des Ormes sont ouverts à la visite.
Share Button
Suivez-moi suivez-moi