Sous les ors du Palais-Rohan

Les vœux d’Alain Juppé à la presse locale

Si la présentation des vœux d’Alain Juppé à la presse bordelaise est le rendez-vous incontournable du début d’année, à quelques heures de la conférence de presse du président Hollande et en pleine bataille électorale, c’était indéniablement « the place to be » ce mardi 14 janvier. Et les journalistes, venus en nombre, n’ont pas été déçus : ils n’y ont certes pas glané d’informations sensationnelles mais plutôt un florilège de petites phrases qui fait tout le charme de ce type de manifestations. J’ai bien aimé pour ma part « il faut faire preuve d’une cécité profonde pour ne pas voir la vie culturelle extrêmement riche à Bordeaux » et en réponse à une question sur le statut de la première dame, « la France adore les statuts alors pourquoi pas un statut de la première dame, voire un statut de la deuxième dame ». Un ton badin qu’Alain Juppé a abandonné à l’évocation de son adversaire dans la bataille électorale et des offensives de la ministre Michèle Delaunay. Les élections restent bien dans toutes les têtes.

Share Button
Suivez-moi suivez-moi